Enfin ! par le froid qu'il fait un peu partout en ce moment, il était temps que je me couvre.
Voici donc non pas la combinaison en moumoute qui vous fait toutes rêver mais une petite jupe bien sage et même pas doublée - c'est que je vis dangereusement.
Un grand pas en avant pour la procrastineuse que je suis : je vais pour la première fois porter un vêtement fait de mes mains. Victoire !

Grâce au tuto de la talentueuse Violette, j'ai réalisé cette jupe en apparence toute simple, mais qui m'a quand même pris un certain temps... Il faut dire que les fronces, je ne maîtrise pas franchement, et c'était ma première insertion de dentelle. Je me suis aperçu en accrochant la jupe que mon bouton du milieu était mal centré, mais je me suis dépêchée de profiter de la lumière alors je reprendrai ça plus tard. Les finitions ne sont pas aussi impeccables que je l'aurais souhaité, mais je me console en me disant que personne n'aura l'idée d'aller jeter un oeil sous ma jupe...

 jupe_au_mur

d_tail_boutons

d_tail_passant_int_rieur

en_entier jupe__charpe

Tissu à carreaux Entrée des fournisseurs, tissu intérieur récupéré dans le stock de ma mère. Les boutons rouges, payés une misère chez un petit mercier qui n'a l'air de rien rue Oberkampf à Paris, sont bien plus foncés en réalité.

Saurez-vous trouver, habilement cachée dans ces photos, le magnifique cadeau d'anniversaire de ma belle-mère tricoteuse ? Un indice : jouez au jeu des différences dans les deux dernières photos.