Cette fois, j'ai joint l'utile à l'agréable : voici la housse de couette qui donne la pêche à l'heure d'aller se coucher ! Oui, c'était pas très judicieux, surtout avec une petite fille qui soi-disant n'a pas sommeil le soir et nous empêche de lire nos Pléiades tranquillement (et de regarder une ou deux séries intellectuelles d'outre-Atlantique).

Voici donc ma conception de la géométrie : rectangles, droites, ronds, triangles (aux bords un peu émoussés tout de même, je me suis rebellée), carreaux (que j'avais initialement prévu de mettre devant, mais trop de géométrie me faisait froid dans le dos). Est-ce qu'elle a tout bon, la prof de français ?

IMG_3713__2_

IMG_3707__2_

IMG_3687__2_

J'ai pas pu m'en empêcher : un motif appliqué pour casser la monotonie de ce grand pan de tissu à l'imprimé répétitif. La couleur est un prune-aubergine foncé, mais il faut le deviner.

IMG_3692__2_

Grâce à une mauvaise mesure du dos de la housse, obligée de faire un rajout de tissu, donc un rajout de fantaisie - youpi : voici une couette double-face avec un côté presque sobre.

Evidemment, il y aura une taie d'oreiller, je réfléchis actuellement à sa conception (droites, segments, rectangles, ronds, triangles, oui mais isocèles, équilatéraux...? dur dur la géométrie), et je m'y mets dès que j'aurai fini ma mission de petit lutin de Noël.

 

Tissus : bleu flocons et rouge orangé à pois de chez Anna Ka Bazaar, petits carreaux gris de chez Cousette, biais et bouton de chez Entrée des Fournisseurs.