Avant de vous présenter ma collection automne-hiver 2011-2012 qui pour l'instant ne tient pas très chaud et ne couvre pas grand-chose..., je continue à vous souffler quelques bouffées d'air de la campagne. (Vous sentez cette bonne odeur d'étable ?)

IMG_7720

C'est beau, hein ? Je voulais trouver une belle montbéliarde pour faire plaisir à certaines d'entre vous, mais je n'ai pas pu remettre la main sur l'une d'elles. Promis, l'année prochaine, je prends la pose devant une vache sans cornes (mais seulement parce qu'on les a coupées, hein Delph, les vaches ONT des cornes - pardon pour cette remise au point, cartaines d'entre nous n'ont pas eu la chance petites d'avoir un imagier de la ferme).

Mais ce n'est pas le sujet.

Or donc, pendant ces joyeuses vacances dans l'est de la France, nous avons été invités chez ma tante Anne, qui est aussi ma marraine de coeur - en gros, une personne très spéciale pour moi. J'avais envie de lui apporter une petite surprise de ma confection. J'ai opté pour le torchon transformable.

IMG_7830

IMG_7836

Torchon Carré Blanc

Comme vous pouvez le voir, j'ai un peu flemmardisé et je n'ai pas décousu l'ourlet du torchon, que j'ai gardé tel quel. Du coup les coutures des anses font un peu moins pro que sur le sac de ma mère, mais ça reste supportable, et le sac est légèrement plus petit.

Pour aller avec, une pochette cousue avec le reste du torchon (pas de gaspillage, j'ai tout utilisé !), simplissime, même pas doublée puisque le coton était suffisamment épais pour s'en passer.

IMG_7833

IMG_7843

IMG_7847

Vous avez vu comme je m'améliore pour les coins des trousses ? je suis assez fière de moi (surtout que j'en ai d'autres preuves à vous montrer, mais donnez-moi le temps), vous pouvez l'être aussi.

Et l'autre jour, je devais voir ma copine SuperCaro qui avait gagné de nouvelles rides au mois de juin, mais on n'avait pas encore eu l'occasion de fêter ça. Prévoyante comme je suis, je me suis mise à la tâche le jour-même (je suis toujours d'une incroyable efficacité dans l'urgence). Pas de torchon supercarotisable sous la main, tant pis, rien ne me fait peur, j'aime le risque, alors j'ai découpé mes tissus légers et j'ai prévenu Caro qu'elle ne pourrait pas transporter son intégrale de Kant dans son beau cabas. Elle a pleuré un peu, mais pas trop.

IMG_8246

IMG_8251

IMG_8255

Le tissu gris est à l'origine un chambray beige de chez Madame Maman que j'ai teint en gris parce que la couleur ne me plaisait pas tant que ça, et le tissu rouge vient de ma mercerie. C'est un sac express, alors il lui manque une poche intérieure ou une pochette assortie pour y ranger son gloss ou ses faux ongles, mais SuperCaro n'a qu'un mot à dire et hop ! je lui en fais une, comme ça, l'année prochaine.

Voilà, sur ce, je retourne préparer mon savoureux chapitre sur la poésie pour mes petits 6e qui seront forcément adorables, et qui vont kiffer grave mes cours. On y croit, et bon courage à tous les profs ! (et aux autres aussi, y'a pas de raison)