Parfois j'ai l'impression d'avoir des pouvoirs magiques... Hier par exemple, au lieu de passer la journée à préparer des cours et corriger des copies (zut alors !), j'avais à la maison une petite convalescente à occuper. Alors qu'on se retrouvait toutes les deux, elle me dit : "Maman, est-ce qu'un jour tu pourras me faire un oreiller avec des carrés de toutes les couleurs ?"

Bien évidemment, mon coeur de maman a fondu et j'ai décrété ouvert l'atelier couture mère-fille !

J'ai commencé par ouvrir une boîte de Liberty et je lui ai demandé de me montrer ce qu'elle aimait. Elle en a sorti quelques-uns, pas forcément très bien assortis, et puis on en a trouvé d'autres pour aller avec, j'ai fait des suggestions, généralement acceptées (ses goûts sont encore assez malléables, hé hé), j'ai pris des mesures sur son ancien oreiller devenu un peu petit, j'ai coupé des carrés, on les a disposés ensemble, j'ai cousu, elle a colorié et fait des gommettes à côté de moi - bref, le bonheur.

Et voilà le résultat :

IMG_1451

IMG_1464

Tissus : bleu à pois, vert uni : Anna Ka Bazaar ; encre à étoiles, brume à pois figue : France Duval-Stalla ; Liberty Capel rouge, Rania et Emilia's flower de provenances variées (d'ailleurs quelqu'un sait où on peut retrouver du Libert Rania de cette couleur ? Impossible d'en retrouver, d'autant plus que bizarrement Magcoquette semble avoir subitement disparu sans laisser de traces...) ; marguerites sur fond rouge Lydie confiture de l'année dernière (mais ils ont le même motif à la Droguerie dans une qualité un peu plus belle) ; chutes de coton aubergine à pois blancs.

Ca n'a rien à voir avec le patchwork tel que je le pratiquais au collège et tel que ma mère le pratique encore, (on coud tout à la main, on écarte les coutures d'une certaine manière...), mais j'assume. Je me doutais que le tissu clair à pois serait un peu transparent, mais pour plus de simplicité j'ai ouvert toutes les coutures avant de les céraser au fer, donc on voit un peu les rentrés de couture au travers. Tant pis.

Pour l'envers, j'ai réussi à éviter le rose pétant qu'elle avait élu et qui se serait moyennement marié avec le rouge, et finalement elle a choisi le rouge à pâquerettes. Mais elle avait une exigence : elle voulait un bouton. Ce sera une fleur.

IMG_1465

IMG_1470

Fleur La Droguerie

Le coussin a été terminé en fin d'après-midi (oui, on a quand même fait d'autres choses dans la journée), et la demoiselle exultait quand elle a enfin pu le prendre dans ses bras et le câliner.

Quand je vous dis que j'ai des pouvoirs magiques... (Vive la couture !)