Oops, I did it again...

Hum, tiens donc, je blogue ! Vous n'y croyiez plus, hein, dites ? Comme quoi, les miracles arrivent, surtout en cette période de Noël, il faut croire qu'un gentil lutin est passé par là pour me secouer un peu et me sortir de ma flemmargite aiguë qui m'avait anéantie depuis la rentrée des classes. Non pas une flemme de couture, entendez-moi bien, encore que j'aie eu assez peu de temps, mais carrément une flemme de blog, qui a fait que j'ai négligé pas mal la vie des blogs, même des autres que le mien, depuis environ trois mois.

Heureusement, il y a Caro qui m'a fait rencontrer il y a quelque temps la très sympathique Céline, autour d'un gâteau chocolaté et de bouts de tissus colorés, chez Brin de Cousette - mercerie qui va devenir ma deuxième maison, tellement on s'y sent bien ! Et donc, cette Céline me fait : "Alors, tu t'es inscrite pour le défi des piqueuses de jase ?" Et moi : "Hein ? Quoi ? Qu'est-ce ?" En fait, j'en avais bien entendu parler, c'est évident, dans ma vie d'avant où je consultais frénétiquement les blogs de couture, mais en trois mois d'abstinence bloguesque, on perd vite le fil de l'actualité.

Or donc, il s'avère que ce défi portait sur les accessoires. Et les accessoires, comment dire, c'est comme les petits motifs - c'est mon dada. Je ne pouvais pas laisser passer ça ! Et puis, c'était l'occasion de faire mon come-back, sous les applaudissements de mon fan-club en délire, trop heureux de voir que j'existais encore dans la vraie vie, avec des os, de la chair et des tissus partout autour de moi.

Bon, au départ, j'avais prévu de vous montrer le sac d'anniversaire de mon barbu (un sac sur-mesure, dessiné par lui et cousu avec amour), mais comment dire, pour l'instant j'ai cousu la poche à fermeture Eclair. La semaine prochaine, si tout va bien, je couds la deuxième poche. Quelle efficacité !

Donc, comme vendredi soir j'apprenais qu'on fêtait le lendemain les 40 ans de ma belle-soeur, initialement prévus pour les vacances de Noël, il fallait urgemment un cadeau home made, violet, funky et fantaisie.

Hop, un cabas. (Oui, pour mon grand retour, je vous gâte avec de la couture qui en met plein les yeux.)

IMG_4023

IMG_4026

(Photo pourrie, désolée : on y aperçoit l'étiquette de la créatrice-qui-s'la-pète, bien centrée et bien droite, contrairement à ce que laisse croire la photo.)

IMG_4032

IMG_4028

A l'intérieur, une poche passepoilée aux coins inférieurs arrondis.

Le tissu violet est une gabardine qui vient de chez Cousette, dont la couleur en vrai m'a déçue (trop flashy), mais avant de la teindre il y a quelque mois j'avais eu l'heureuse idée d'en garder un morceau pour en faire quelque chose à ma belle-soeur qui aime follement le violet (j'ai été bien inspirée !). Le tissu imprimé à pois vient de chez Petit Pan, celui de la doublure de chez Anna Ka Bazaar.

On est bien d'accord, c'est du basique, mais je manquais de temps (je manque toujours de temps !!), et puis l'important c'est de participer (ça faisait des mois que je n'avais pas fait de défi !) et de faire plaisir (et la belle-soeur était ravie !). Et puis c'est promis, maintenant que je m'y suis remise, je n'attendrai pas trois mois pour vous montrer la suite de tout ce que j'ai fait ces derniers temps.

Alors à très vite, et merci à Céline et à sa consoeur de la neige trop molle de m'avoir mis ce coup de pied au fessier ! (et merci à toutes celles qui sont passées par ici ces trois derniers mois, pour laisser un petit mot ou même s'inscrire à la newsletter... j'avoue que je n'ai pas souvent consulté le compte du blog !)